Son histoire

Le Gers a toujours beaucoup pratiqué la polyculture-élevage dans chaque exploitation existait un élevage avicole, diversifié, non spécialisé, constitué de quelques poules pondeuses, poulets de chair, lapins, oies et canards.
Ces produits servaient essentiellement aux besoins de la famille. Dans les années 50, ces élevages se sont progressivement développés, entraînant quelques surplus de production que les agriculteurs ont écoulés sur les marchés locaux.
La dinde qui est un des fleurons de l’élevage gersois, a été ramenée par Cortes au 16ème siècle comme un souvenir de voyage du Mexique. La pintade elle, est originaire d’Afrique, notamment la pintade casquée, originaire de l’ouest du continent. C’est cette souche qui s’est propagée chez nous. Dans les années 70, les premiers groupements de producteurs ont décidé de créer une association avec les abattoirs du département afin d’assurer un débouché plus sûr à toutes ces volailles. Ainsi est né Avigers, interprofession départementale garante de la qualité des produits.

Ses caractéristiques

La gamme des Volailles fermières du Gers sous Label Rouge est l’une des plus étendues en France avec : poulets fermiers roux, blancs, noirs ainsi que chapons fermiers, poulardes et dindes fermières (pour les fêtes de fin l’année), sans oublier pintades et chapons de pintades fermiers. Les éleveurs ont opté pour des races rustiques à croissance lente favorisant une saveur et une fermeté de chair particulièrement recherchées.

Sa production

Le nombre de volailles est limité par élevage et dès leur plus jeune âge, les animaux ont accès à de larges espaces de parcours herbeux ou boisés. La durée d’élevage est largement supérieure à celle de l’élevage standard et l’alimentation 100 % végétale repose essentiellement sur des céréales, minéraux et vitamines. Les acteurs de la filière, accouveurs, éleveurs, fabricants d’aliment, abatteurs et distributeurs sont tous animés par la même volonté de garantir la traçabilité totale et la qualité supérieure des Volailles Fermières du Gers.

Une garantie de qualité supérieure et une garantie de qualité liée à l’origine

Dans les années 70, les premiers groupements de producteurs ont décidé de créer une association (Avigers) avec les abattoirs du département afin d’assurer un débouché plus sûr à toutes ces volailles et ont obtenus le Label Rouge pour les dindes, les pintades, les poulets, les poulardes et les chapons. L’Indication Géographique Protégée a elle été accordée en 1996.